Zato

Un violon, une guitare électrique, une boite à rythme et deux chants… Un fil tendu entre deux corps pour dérouler un indie rock sombre, onirique et minimaliste, teinté de folk, post-rock et trip-hop: sur scène, la simplicité apparente des morceaux de ZATO laisse place à l’instant, à l’investissement tout entier du duo qui semble absorber le monde autour de lui.

Leur dernier opus “Black is the light” (2016) a donné son nom à un film tourné à Québec: il a été réalisé par Benjamin Chagneux, leur complice vidéaste de toujours. La BO du film “Je me souviens- Songs from Quebec” enregistrée à l’Ampli de Québec (2017) est disponible au format numérique. 

En 2020, le confinement offre au duo l’opportunité de créer avec le trio Ossayol le label OSTOrecords. S’en suit un split produit par le label 6ton record (sorti au format vinyl en octobre 2020) où figure le titre Quarterback.

Leur nouvel album, dont les premiers titres figurent sur la session enregistrée en live à la Cave à musique de Mâcon (“Full live session“, sorti numériquement en 2021) est prévu pour octobre 2022. Le duo sera accompagné dans ce nouveau projet par l’artiste Joe Vitterbo aux machines: “Broken Faces” s’annonce comme une nouvelle avancée sonore, une stratosphère de silences suspendus et de gros sons, de bruits, d’acoustique et d’électricité…