Anna M & The Blackfields Orchestra 

concert // projection vidéo // création sonore
     Sous les lumières d’une projection étrange, comme l’unique décor de Dieu sait quelle mémoire, parmi les bribes de sons éparses et les éclats de voix, jaillissent des comptines puisées aux sources sombres du rock. Anna M. Un nom comme un mantra, une énigme, une initiale en suspens, une femme dont on perçoit les traces mais qui pourtant nous échappe tout en hantant le souvenir… Anna libre pour toujours. Une histoire qui vient questionner l’exil, la résilience, les méandres de la mémoire, de nos mémoires, notre inaliénable soif d’existence et de création …
    Sur l’écran, les images défilent, entêtantes et poétiques, au gré de l’inspiration de la vidéaste. Sur scène, la musique, puissante et habitée, est interprétée librement par le trio du Blackfields Orchestra, petit-fils (im)possible du Crazy Horse de Young, Sonic Youth, Porthishead ou du Velvet Underground…
Anna M & The Blackfields Orchestra offrent pendant 75 minutes un puzzle multidimensionnel en pâture à nos inconscients, dont on ne ressort pas indifférent.
« We’re alive and we love it. »
Et c’est une chance.

Line up
Chant/guitare : Alex Cordet
Basse : Benjamin Chagneux
Batterie : Fred « Bongo » Masson
Vidéo : Agnieszka Juszczak
Régie Son : Brice Marin / Natacha Rault

Pour public averti, certaines images pouvant choquer la sensibilité du spectateur.